SUR LA ROUTE EN CAMPING-CAR

Au gré de nos envies, du temps et des aléas de la vie

ESPAGNE 2008

ESPAGNE 2008 180px-Escudo_de_Espa%C3%B1a_%28mazonado%29.svg

 Départ le 15 juillet  nous  traversons la frontière à La Jonquera. Nous voulons faire une halte à Palamos, le manque d’information et le GPS qui n’indique pas d’aire de service, nous oblige à avançer  jusqu’au camping de LLAGOSTERA, très beau, très bien organisé mais très cher (26€)

                                        campin10

Après un bon repos, nous sommes sur la route de PENISCOLA, cette fois le GPS nous accompagne à la porte d’entrée de l’aire de service, tout neuf, gardé par une dame charmante pour 12 € la nuit. Nous restons quelques jours pour profiter de la plage qui est à deux pas et faire du vélo sur la piste cyclable qui longe la mer.

                                   pernis10

                                         LE BORD DE MER ET LA PLAGE

                                    pernis11

Nous avons repris la route en direction de Mazaron (El Ramonet), nous traversons des serres à perte de vue, certaines sont à l’abandon et livrées aux chèvres. A côté, c’est un peu lunaire comme paysage,  nous avançons pendant des km sans croiser une voiture.

 100_0215 100_0111

Cactus

                                      100_0212

En milieu d’après midi, nous arrivons au bord de la mer, il fait très chaud et décidons d’un arrêt baignade (il y en aura beaucoup le long du voyage) nous somme au bord d’une falaise ocre percée de maisons troglodytes, à notre retour le camion a été visité ! Heureusement rien ne manque, ils n’en voulaient qu’à notre argent, nous en sommes quitte pour tout remettre en place. Cet incident nous perturbe un peu, mais ce n’est pas très grave.

 100_0210

 Nous filons pour l’aire de SAN JUAN DE LOS TERREROS, il faut sortir de St Juan en direction de Villaricos, à environ 1 km, , même si de l’aire de service il ne reste  qu’un robinet qui a résisté au temps, nous sommes au paradis, le camion est garé au bord de la mer auprès de quelques collègues, tout est calme,  le boulanger passe le matin avec le pain et les gourmandises locales, le service de la ville vient également pour nettoyer, je ne sais pas si cet endroit est toujours accessible, nous avons vu une pancarte publicitaire pour la construction de logements., quel dommage. Nous restons quelques jours, on est vraiment bien.

sur le sable l’ombre du camion

                                       100_0213

Quelques jours plus tard, nous sommes au Camping de CALAHONTAS à une 20aine de km avant Marbella, nous sommes surpris de voir autant de  places libres, quand on connaît notre cote d’Azur cela fait drôle! L’endroit est joli, mais désert.

                                   100_0216

Bougainvillée

100_0217

Nous avons repris la route et  voilà TARIFA, la pointe d’Europe la plus au Sud,  nous restons sur le  parking en bord de mer côté Portugal, face à la plage de sable blanc, la ville est magnifique , tout est blanc, reposant, un vrai dépaysement.

100_0220

Au dessus du Port

100_0219

Dans les rues de Tarifa

   100_0218  100_0225

100_0223 Le Château de Santa Catalina

On prendrait bien un ticket ! 100_0221

Coucher de soleil, la nuit était claire, nous avons aperçu les lumières sur la côte Marocaine, un instant merveilleux, l’Afrique parait si loin et là elle est à porté d’un regard.

100_0224

Nous avons été surpris du nombre de  résidences de vacances vides  sur le littoral, du peu de touriste, par contre la beauté du site, la chaleur,  cette plage de sable blanc à perte de vue en font un endroit de rêve, aussi beau que les cartes postales des îles lointaines. Nous avons eu  « le Levante » un vent qui vient de la mer et qui  soulève le sable fin, nous en avons retrouvé dans les recoins les plus cachés du camion !

**********

Nous sommes dans les terres, et arrivons à RONDA sous 38°, la ville est coupée en deux par un énorme précipice, le pont « Puente Nuevo » (98m de haut) relie la vieille ville à la ville neuve.

100_0226

Eglise Santa Maria de Mayor

 100_0227

Entrée des Arènes

Les plus anciennes d’Andalousie (1785)

100_0228

100_0230

Nous avons fait le tour de la ville, mangé des tapas et des calamars frits et beaucoup aimé cette ville coupée en deux, si particulière, toute blanche, écrasée de chaleur … nous avons moins aimé le retour car il manquait un vélo à l’arrière du camion, cadenas coupés, sangles arrachées. Olé !!!

Après Ronda, nous retournons en bord de mer, au camping Bugavilla au km 188.8 sur la RN 340 , nous sommes proche de la mer alors repos et baignade pendant 2 jours pour nous remettre du vol et reposer nos jambes, faire les vidanges, le plein d’eau et quelques courses.

********

GRENADE, notre fille à vécue ici et nous voulons voir par nous même toutes les richesses et la beauté de cette ville. Nous nous installons au camping de « Reina Isabel » à La Zubia à 3 km de Grenade en direction de la Sierra Nevada. Un endroit calme, très peu de monde,  le bus nous dépose en plein centre ville pour 1€ par personne.       

     100_0511  100_0510 

Bibliothèque Municipale

100_0518

La ville est pleine de contraste, le neuf et l’ancien se côtoient sans gène

   100_0311      100_0312

100_0410

100_0517

Tour de la Cathédrale - Décor sur une façade

100_0512   100_0514

Dans les rues de l’Albaicin

100_0313

Une des multiples entrées du quartier de l’Alcaïceria (Bazar de Grenade)

100_0515   100_0516

La Carrera Del Darro avec au fond l’église St Pierre

100_0314

Nous avons parcouru cette ruelle jusqu’au Sacromonte et ses maisons troglodytes

 sacromontevereda1

 

Grenade est d’une richesse inouïe , et il nous faudrait encore beaucoup de temps pour avoir un regard sur chaque quartier, nous avons fait les principaux en étant partout émerveillés par toute cette beauté.

*******

Nos  places étant réservées depuis notre arrivée, nous partons en bus à l’ALHAMBRA pour visiter cet endroit magique. On commence par les jardins du Genéralife (jardin et maison ou le roi venait se reposer) qui est un véritable hymne à l’eau, aux fleurs et aux parfums, parsemés de fontaines, de bassins et autres rigoles où l’eau circule doucement, le circuit n’est que douceur, fraîcheur et ravissement.

100_0318

  100_0316

 

100_0320

100_0321

L’escalier où de chaque côté l’eau coule  dans une rigole

100_0328

On se rapproche du Palais Nasrides , sur le chemin, on marche dans la rue Real, seul vertige de l’ancien Alhambra.

100_0323

Puis on passe la Porte du Vin pour entrer  dans l’Alcazaba (fortresse appelée le Château Rouge)

100_0325

La Tour de la Véla (la cloche est de 1733) et les vestiges de la plaza de Armas

100_0415   100_0416

Vue du haut de la tour sur Grenade au premier plan la rue Del  Darro

100_0417

Un peu plus loin, on arrive sur la place devant le Palais Charles V, qui enferme le Musée de l’Alhambra. Un monument carré avec à l’intérieur une cour  circulaire de 42 m de diamètre, ourlée de colonnes et de balcons  avec un escalier qui rejoint la magnifique voûte du vestibule.

100_0418

100_0419 100_0420 100_0421

Voilà enfin l’heure de se rendre aux Palais Nasrides dont voici l’entrée 

100_0422

Le  Palais Mexuar (ancienne maison royale)

100_0423 Sous ce plafond se réunissait le Conseil qui étudiait des affaires judiciaires,  sur la porte était écrit 

« Entre et demande, Ne crains pas de réclamer justice tu y as droit »

Cour de Machuca

100_0424

100_0425 

A chaque pièce, c’est un émerveillement, nous passons dans le Palais Comares et sa salle du Trône.

100_0426

100_0427

100_0428 Patios dans le Palais

Entrée de la cour aux Lions    100_0429

Nous ne pouvons entrer, tout est en rénovation.

100_0430 Une autre partie du Palais près des jardins

Et toujours les fontaines   100_0431

100_0439

Le Partal et ses jardins

100_0432

Nous quittons à regret cet endroit enchanteur par le pont d’accès.100_0433

Nous avons fait une multitudes de photos, il a été difficile de faire un choix pour illustrer cette visite, il y a encore une ou deux curiosités de l’époque que nous voulons vous faire partager.

100_0435 Un travail d’Orfèvre100_0434 Lambris de céramique

Les Puits de lumière100_0436

100_0437Derrière les fenêtres les coupoles avec les vitres rondes qui servaient à réguler la température des thermes qui se trouvent en dessous, à l’époque, les vitres étaient rouges pour augmenter l’impression de chaleur.

Les ouvertures pour que l’air circule dans chaque pièce, toute savamment orientée, afin que la température soit idéale à chaque moment de la journée. Il est vrai que curieusement nous déambulons sans jamais avoir chaud, et il faisait pas loin de 40 ° ce jour là.

100_0438    100_0440

Nous redescendons à Grenade par le petit bus qui dévale les ruelles étroites et pentues, il nous dépose sur la Place Nueva, nous rejoignons l’arrêt des autocars à la bibliothèque en empruntant les escaliers et couloirs à travers les immeubles du quartier. Nous avons passé une journée magnifique.

Voilà, nous avons fait le plein d’eau, les vidanges, nettoyé un peu l’intérieur du camion avant de reprendre la route. Nous laissons derrière nous une ville exceptionnelle, nous comprenons mieux pourquoi notre fille a eu tant de mal à se réadapter à la Hte Savoie

*******

Plus loin nous arrivons à GUADIX, nous voulons rendre visite « aux Français » qui résident ici dans une des maisons troglodytes et qui mettent en place une aire pour les camping-cars, malheureusement la porte est fermée, nous n’aurons pas le bonheur de les rencontrer.

100_0520   100_0524

La cathédrale et une scuptlure très originale

100_0521   100_0522

100_0523

Aujourd’hui, destination ALICANTE nous voulons y rester un peu, nous choisissons le camping El Campello (à 19 km en direction de Barcelone), aveccommerces et le metro pour Alicante (1€ par personne) à 800 m.

Nous nous sentons bien dans cette ville, une belle avenue en bord de mer nous conduit au port, dans les petites rues, les restaurants dressent les tables au beau milieu, nous choisissons une place au soleil pour déjeuner.

100_0527

100_0528

 De beaux bâtiments et des façades colorées

100_0529

    100_0530

Dans l’après midi, nous prenons l’ascenseur au bout d’un couloir de 142 m de long pour nous rendre au Château del Castillo de Santa Barbara qui se trouve 204 m plus haut sur le Mont Barnacantil.

Le couloir et c’est là haut que l’on monte

100_0612 100_0614

Nous avons une vue époustouflante sur la ville, et la visite vaut vraiment le détour.

100_0531

100_0533 

100_0613

100_0532

C’est un véritable château , avec place d’arme, grande salle et canons pour défendre la forteresse. Nous sommes agréablement surpris de ce lieu insolite au dessus de la ville, nous restons l’après midi entière sur ce promontoire accompagné par un soleil éblouissant. Encore un petit tour de ville avant de remonter dans le métro pour rentrer au camping. On reprendra notre périple demain.

******

Nous approchons de BARCELONE, ne connaissant pas, nous préférons nous installer au camping  El Garrofer à Stiges, un peu éloigné il est vrai de Barcelone, mais nous sommes au calme avec toutes les commodités, commerce, piscine…et les perroquets partout dans les arbres.

Le lendemain, le bus nous emporte à Barcelone, après 3/4h de route (je vous avais dit que nous étions un peu loin !) il nous dépose avenue de l’Université. Que de monde,  de toute les villes visitées jusqu’ici, c’est la première avec tant de monde.

100_0615

le plan de la ville en main, nous partons à sa découverte,  au hasard des rues on fait quelques photos originales.

100_0616

100_0617

 

100_0619  100_0622

100_0621

100_0620

100_0624 

 Etrange !

100_0623

Des façades décorées   100_0710

Nous avons pris le métro pour aller jusqu’à la  Sagrada Familia, en éternelle rénovation, l’extérieur et entouré de grues et d’échafaudages, les 20 € pour visiter la grande salle ne sont pas justifiés, elle aussi est en rénovation, il y a juste un petit espace de visible

100_0712  100_0714 100_0716

Photos prisent dans le bus sur le trajet du retour, et les taxis jaunes qui attendent devant l’aéroport.

100_0715      100_0717

Nous avons repris la route le lendemain pour Andore, ultime étape avant de prendre le chemin du retour.

100_0718 Lac de Loriat

 

Le CALDEA – les Thermes de la ville 100_0719

Dans le rues d’Andore

100_0720

Nous faisons quelques courses (eh oui comme tout le monde!!!) et prenons la route du Pas de la Case, nous avons une grosse différence de température à 2400m d’altitude, déjà à Andore il ne faisait pas très chaud, mais là pas question de déjeuner hors du camion.

100_0721  100_0722

********

C’est la première fois que nous partons aussi longtemps, plus de 3 semaines, et  c’est le premier voyage hors de nos frontières. Notre souhait était de suivre le bord de mer jusqu’à TARIFA et de remonter doucement au gré de nos envies, nous n’avions pas compté sur la beauté de ce pays, nos coups de coeur, la fatigue et donc  notre ittinéraire a souvent changé. Nous avons été particulièrement séduit par Grenade et l’Alhambra, Alicante et son charme particulier  quand à Barcelone elle reste la ville mythique. Nous ne connaissions pas l’Espagne, nous  sommes ravis, chaque étape à été un régal. Même sans parler espagnol, la communication est facile nous avons apprécié la gentillesse des gens, merci à ceux qui nous on guidé. Nous avons certainement passé près de villes ou villages où il aurait été judicieux de s’arrêter, nous ne pouvions tout faire, par contre, on espère vivement une prochaine fois pour continuer notre visite.

Les vacances se terminent, nous passerons encore quelques jours à Carcassonne avant le retour en Haute -Savoie.

Merci de nous lire, un  commentaire (critique ou bon) est toujours le bienvenu.

A bientôt

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

9 commentaires »

  1. la grenouille33 " Isabelle " dit :

    Merci pour ce beau voyage que je viens de faire !!!!
    Amitié Isabelle

  2. Peyot dit :

    Bonjour
    Magnifique voyage, compte rendu avec belles photos.
    Toutes nos félicitations.
    Vous souhaitons encore de belles balades et beaux voyages en camping car profitez en.
    Bonne soirée

  3. Agnès dit :

    Quel beau voyage et si dépaysant !! dommage pour les contrarietés dues aux vols. C’est une des raisons qui nous font renoncer à l’Espagne; l’autre est la chaleur que nous craignons particulièrement ! Mais les photos parlent d’elles même et c’est vraiment un très beau pays…

  4. FABIE Caterina dit :

    Bonsoir,
    Je tiens à vous féliciter pour la desciption de votre voyage et ce site. Nous sommes de l’ain et nous partons pour l’espagne du 22 dec au 02 janvier. Nous pensons empreinter vos pas. Merci encore et bonne continuité

  5. Alan dit :

    Coucou Jacqueline,
    très bien sur l’Espagne et ton périple agréable mais deux ennuis !!! quoique ça arrive partout ( vols)
    Très bien de nous en faire part, comme les autres sorties mais où laisser commentaires ?
    @ bientôt
    Alan

  6. leduby dit :

    votre blog est super nous aussi on veut partir au mois aout en espagne premiere voyage a etranger ca me fait un peu peur mais ces magnifique

  7. zeus 85 dit :

    Bonjour Amis du voyage,
    Oui, biensur l’ Espagne un paradis pour les visites toutes sortes!(vos photos sont bien belles !
    En parcourant le récit de votre voyage,
    je pensai trouver des renseignements sur la possibilité du camping libre (je m’ aime pas le mot sauvage)
    arrets ,point de ravitaillents etc.
    Mais il me semble que vous préfferrez les terrains de camping.. a chaqu’ un ces gouts.
    BIEN CORDIALEMENT ZEUS 85

  8. adidas springblade pas cher dit :

    e starts his next job and has revealed some fitting sideburns8George Best might be from the wrong side of Manchester but he is still a style icon for the whole city and pulled off his wild 1960’s sideburns with ease8Manchester City fan Liam Gallagher seen here with his very own sideburns and with his hands on the FA Cup after his club had won it at WembleyThe well-dressed Catalonian played it cool on holiday with some standard beach kit but he was rocking some impressive stubble on either side of his tactics-stuffed head.
    adidas springblade pas cher http://adidas.kkshop.fr/adidas-Predator-Instinct-FG-Bleu-Noir-Adidas-Springblade-Pas-Cher-ME4652.html

  9. stan smith personnalis茅 dit :

    « That goal meant he became the fifth player to score in his first two Premier League starts, after fellow Brazilian Robinho, Kevin de Bruyne, Geovanni and Emmanuel Adebayor. »
    stan smith personnalis茅 http://adidas.secretariat-alc.fr/basquettes-adidas-basket-adidas-original-basquet-adidas-Stan-Smith-Personnalis茅-RA81657.html

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Grenoble, perle du Dauphiné |
Gares de France et ailleurs |
la terre n'est qu'un seul pays |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location maison à 300 m de ...
| Rendez-vous à Namuncha
| New Zealand, oh yeah!